Osteopathie équine

Osteopathie équine

Rédigé par Alexandre - 04 septembre 2013 -

Aperçu
• Discipline voisine de la chiropraxie et l’étiopathie, l’ostéopathie encore ignorée du grand public est promise à un avenir prometteur dans les années à venir. Cette pratique permet de résoudre des problèmes qui ne sont pas pris en charge par la médecine traditionnelle, à savoir les lésions fonctionnelles et les troubles de la mobilité.

Techniques
• L’ostéopathie est une thérapie à la fois curative et préventive. Partant du principe de la synergie corporelle, un ostéopathe commence par repérer l’altération pour la corriger et orienter l’organisme vers l’auto-guérison. L’objectif ultime des adeptes de cette discipline est de revitaliser les structures ostéo-articulaires et viscérales.

Troubles traités par l’ostéopathie
• Les rachialgies
• Les lombalgies
• Les cervicalgies
• Les céphalées


Objectif de l’ostéopathie

• L’ostéopathie vise à traiter les lésions fonctionnelles et les perturbations réversibles de la mobilité.
Principe
• L’ostéopathe équine a conquis une place dominante dans l’éventail des traitements destinés à l’espèce équestre. Cette discipline basée sur la manipulation manuelle permet de résoudre les troubles articulatoires et fonctionnels du cheval.
Poulains, vieux chevaux ou de compétition peuvent bénéficier de cette thérapie pour des résultats spectaculaires garantissant un confort certain lors de la pratique de l’équitation.



Dans quels cas consulter ?
• Troubles d’incurvation
• Dorsologies
• Chevaux polyboiteux
• Chevaux boiteux intermittents chroniques

Déroulement de la séance
• Une séance comporte trois étapes :
• phase d’approche dont le but est d’identifier les troubles et les lésions dont souffre l’animal.
• la manipulation qui permet d’atténuer ou d’anéantir la douleur.
• la rééducation qui vise la consolidation de la deuxième étape afin d’éviter les rechutes.